Gestionnaire de thésaurus Multilingue

Opentheso est un gestionnaire de thésaurus multilingue supportant la poly-hiérarchie, conforme à la norme ISO 25964.
Voici quelques fonctionnalités :
- gestion avancée de l'arborescence du thésaurus et des concepts
- déplacement de branches
- création, modification, fusion, suppression des termes
- enrichissement par traduction, illustrations, alignements,…
- historique des concepts
- gestion des candidats
- trois niveaux d'autorisation (superAdmin, admin, user ou traducteur)
- interfaces de consultation multilingue et de production en français, anglais, allemand, italien et espagnol
- constitution de facettes ou regroupements virtuels de termes.
- recherche sur tout ou partie du thésaurus dans toutes les langues
- supporte les caractères Unicode (Utf-8)
- import/export de concepts ou de branches en CSV, XML-SKOS, JSon-LD
- identifiants pérennes types ARK
- alignements (conforme à la norme ISO 25964-2 - Interopérabilité avec d'autres vocabulaires)
- API WebServices REST

Partenaires et collaboration
Le logiciel est issu d’une collaboration informelle entre Frantiq et la plateforme technologique « Tête de réseaux documentaires » (TRD) de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée (MOM) qui assure d’autre part l’hébergement et la maintenance des serveurs de Frantiq depuis 2000.
En effet Frantiq était demandeuse d’un logiciel pour la gestion du thésaurus PACTOLS et l'inadéquation des logiciels existants sur le marché ainsi que son incapacité à développer son propre outil l’ont emmené à s’appuyer sur les compétences de la plateforme TRD. Miled Rousset ingénieur en développement d’applications et responsable de la plateforme technologique (affecté à 100% à la MOM) a donc pris en charge le développement du logiciel. Il a participé, avec la cellule documentaire de Frantiq (MAE, USR3425), à la rédaction du cahier des charges pour les premières versions du gestionnaire de thésaurus Opentheso (V1 en 2006 et V2 en 2010).

Suite à la sortie de la nouvelle norme des thésaurus ISO 25964 en 2011, la plateforme TRD a commencé une étude approndie de la faisabilité du projet, suivi d’un travail de réflexion en associant le SIDRA (Service d’ingénierie documentaire de la MAE-Nanterre) et le le groupe de travail PACTOLS de Frantiq.
La plateforme TRD a sollicité des nombreuses discussions, réunions et corrections, avec les collègues cités ci-dessus, avant de produire un cahier des charges incluant toutes les fonctionnalités préconisées par la nouvelle norme.

En 2013, la plateforme TRD a sollicité le consortium MASA (Mémoires des Archéologues et des Sites Archéologiques) pour l’aider à financer le développement de la version fullweb d’Opentheso. Le financement obtenu a permis de démarrer le dévelopement par un autoentrepreneur en complément de ceux assurés par le responsable de la plateforme.
Ces développements ont permis la livraison de la V3 d’Opentheso en 2014.
Ensuite, en 2014, un deuxième financement de MASA a permis, dans les mêmes conditions de développements, la réalisation de la version 4 d’Opentheso, version terminée en 2016.