Archives

Objectifs

Le groupe de travail Archives de Frantiq, nouvellement créé, répond à une demande formulée par nombre des participants de l’assemblée générale du réseau en mars 2018, soucieux d’accorder à ces documents particuliers que sont les archives les règles de gestion, de conservation et de communication définies par la loi.

Le groupe travaille autour de trois axes : la typologie des archives de l’archéologie, l’application des règles de communicabilité et une cartographie des fonds d’archives de l’archéologie. Il est prévu de produire des documents de synthèse et accessibles à tous (fiches, vade-mecum et recueil des sources), dans le respect des règles archivistiques.

Plus en détail, le travail portera sur l ’harmonisation des pratiques pour parler le même langage et échanger plus facilement sur les fonds d’archives, en particulier sur leur traitement, leur conservation, leur numérisation et leur mise à disposition.

Le groupe s’est réparti le travail de réflexion en fonction des problématiques dégagées :

  • 1 vade-mecum général des « Bonnes pratiques ».
  • 1 vade-mecum « communicabilité / réutilisation des données publiques ».
  • Flash communicabilité à l’aide de la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs) et de la loi République Numérique de 2016 en lien avec le vade-mecum communicabilité / réutilisation.
  • 1 vade-mecum « Numérisation des archives ».
  • 1 vade-mecum « Archives numériques ».
  • 1 Cartographie des fonds du réseau.

Animation

Membres

Les membres qui constituent ce groupe de travail illustrent la diversité des partenaires de Frantiq : documentalistes ou archivistes d’organismes publics divers et variés.